fbpx
École Cybèle | École Doula | Logo École Doula

Article de blog

de la Faculté Doula

Acceuil / Formations / FAQ / Témoignages / Blog / Inscription / Contact

Allaitement & Coparent

allaitement place du père

L’allaitement est un moment de partage entre une mère et son enfant, mais pas que… 

On a tendance à penser que le coparent est forcément mis sur le banc de touche, qu’il ne peut pas participer à cet instant et qu’il est donc inutile. Je vais vous révéler un scoop : c’est absolument faux ! Le coparent a un rôle tout aussi important que la mère dans le bon déroulement de l’allaitement et dans sa poursuite.

 

Le coparent : un protecteur indispensable !

 

Être renseigné sur l’allaitement, son importance, la physiologie, son déroulement n’est pas utile uniquement à la future mère. Vous allez être tous les deux les parents de ce petit bout, et cela implique de faire vos choix en pleine conscience, en étant informé sur les tenants et les aboutissements de telle ou telle décision.

Même si l’allaitement est avant tout une décision de la mère, son maintien et sa réussite se jouent beaucoup dans la relation mère/coparent. En soutenant et accompagnant sa conjointe, le coparent mettra la jeune mère plus à l’aise : elle sera sereine, en confiance, elle allaitera dans les meilleures conditions possibles. 

Prenons un exemple : vous participez à votre premier marathon, et une difficulté apparait : arriverez vous plus facilement à continuer si on vous encourage et on vous soutient, ou si on vous dit d’arrêter, que vous vous faites du mal pour rien ? Pour l’allaitement c’est exactement la même chose, le soutien du coparent est synonyme de réussite !

De plus, le coparent pourra répondre aux questions de l’entourage sur l’allaitement : votre femme sera fière d’avoir un pilier sur lequel s’appuyer.

Ma femme allaite : comment être utile ?

 

Voir votre femme tenir le rôle principal lors des premières semaines peut donner cette fausse impression que votre propre rôle n’a pas encore sa place. Ceci est une idée reçue dont on doit tordre le cou !

Certes, c’est à votre femme que revient le rôle de nourrir votre enfant. Mais qui s’occupe de votre femme et qui l’aide dans ce moment ? C’est vous ! Je vais vous donner quelques idées pour cela :

  • Aidez votre femme à bien s’installer : apportez-lui des coussins, une couverture, tout ce qu’il faut pour qu’elle soit bien installée. Comme l’allaitement est l’activité principale au cours des premières semaines, apportez à votre femme de quoi manger et boire : allaiter demande beaucoup d’énergie et donne soif.
  • Restez auprès de votre femme dans ces moments-là : vous pouvez prendre votre femme dans vos bras, la câliner, papoter un peu… C’est un moment que vous pouvez partager à trois, prenez le temps de regarder votre femme et votre enfant. S’émerveiller n’est pas réservé qu’au maman, vous aussi vous avez le droit de l’être !
  • Encouragez là et soutenez là dans des moments de doute et de difficultés. Des mots comme « tu vas y arriver, tu es une bonne mère, je suis fier de toi » mettent du baume au cœur, rassurent et redonnent confiance en soi.
  • N’hésitez pas à lui faire un massage des épaules et des trapèzes : les tensions accumulées, une mauvaise position peuvent diminuer l’apport sanguin au niveau des seins et rendre l’allaitement plus compliqué. 
  • Lorsque votre femme allaite, vous pouvez être le gardien de leur bulle (que ce soit à la maison ou en extérieur) : vous permettez à votre conjointe de se sentir bien et en sécurité.

 

Petit plus : pour les co-mamans, vous pouvez aussi allaiter. Une stimulation hormonale est nécessaire pour provoquer une montée de lait. Renseignez-vous auprès de votre gynécologue ou de votre sage-femme.

Que faire pour mon enfant ?

 

Toutes ces idées précédentes sont surtout là pour aider votre conjointe, vous prenez soin de votre enfant indirectement. On pense à tord que nourrir son enfant est la seule chose permettant de créer un lien coparent/enfant, alors qu’une multitude de choses sont possibles !

  • Vous pouvez lui faire faire son rot après la tétée, vous verrez que vous allez trouver une technique qui vous convient à tous les deux et que la maman n’a pas !
  • Donner le bain peut être angoissant, prenez le temps de bien vous installer et de tout avoir à portée de mains. Vous verrez que le stress part, et que vous allez pouvoir profiter avec votre enfant de ce moment de détente. 
  • Vous pouvez faire du peau à peau au cours de la journée, les écharpes de portage vous aideront à l’avoir toujours près de vous tout en vous déplaçant et en ayant les mains libres. Cela vous donnera l’occasion de faire connaissance plus intiment avec votre bébé, ce sera un moment de partage et de communion entre vous, votre enfant reconnaitra votre odeur.
  • Parlez lui, votre enfant reconnait votre voix car il l’a entendu durant toute la grossesse. Il sait qui vous êtes, votre voix l’apaise.

 

En conclusion

Plus vous passerez de temps ensemble, plus votre relation sera forte et vous serez complices. Nourrir son enfant demande du temps, mais il y a tellement d’autres moments pour faire connaissance et apprendre à vous connaitre. Votre rôle de coparent est tout aussi important que celui de la mère, vous êtes tous les deux en train d’apprendre à connaitre votre enfant et à trouver votre place dans cette nouvelle famille. Prenez le temps qu’il faut, c’est une nouvelle danse à appréhender et vous avez tout ce qu’il faut en vous pour y arriver !

 

Par Emilie Huguenin, étudiante à la certification doula & coach périnatal en ligne

https://www.instagram.com/emilie.madoula/

Site Web | Plus de publications

La Faculté Doula est une école à taille humaine et proche de ses étudiants. Elle a été étudiée pour s'adapter à vos besoins...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrir

Voir d’autres articles de blog

Doula & Coach périnatal© c'est quoi?

La doula suit la femme / le couple dans un accompagnement global, affectif, émotionnel. La coach périnatal© a la connaissance de divers outils de coaching pour aider à débloquer des situations qui nécessitent un suivi plus actif. En alliant ces 2 casquettes, vous aurez le bagage nécessaire pour pouvoir réagir et amener les (futurs) parents à trouver les ressources nécessaires EN EUX pour répondre à leurs besoins.

Pour en savoir plus, demandez notre notre e-book gratuit qui vous fera découvrir ce métier ainsi que notre programme pédagogique.

Pin It on Pinterest

Share This