fbpx

BLOG

Lettre à une sage-femme

Chère Sage-femme,

Toi qui accompagnes les jeunes mamans dans leur enfantement depuis si longtemps, tu t’inquiètes. Tu vois fleurir bon nombre de doulas et tu as peut-être peur que ces accompagnatrices qui ne sont pas formées médicalement fassent des erreurs, prennent ta place: soient nocives. Peut-être que tu ne comprends pas très bien quel est l’intérêt de ces personnes ou tu les vois comme issues d’un phénomène de mode.

C’est vrai que le métier de doula est mal connu et peut-être que certaines personnes ont fait du tord à ce titre. Mais je souhaiterais prendre quelque minutes de ton temps pour te rassurer. 

Nous les doulas ne sommes pas sages-femmes. Nous ne posons pas d’actes médicaux, nous ne diagnostiquons aucune pathologie, nous ne recommandons aucuns médicaments. De la même manière, nous tenons à ce que les couples que nous accompagnons soient suivis par un gynécologue et une sage-femme : nous ne remplaçons en aucuns cas des professionnels de la santé et nous sommes très transparentes à ce sujet. 

Rien que par ce petit paragraphe tu peux déjà en déduire que nous ne te remplacerons jamais 🙂 

Mais alors tu serais en droit de te demander « que fait la Doula que je ne fais pas ? Quel est l’intérêt de la Doula ?! ». Et bien nous accompagnons la femme et son entourage proche (fratrie, conjoint ou co-parent) dans tout le cheminement vers la parentalité avec un accent tout particulier sur le post partum. 

Je pense que tu vois ou je veux en venir : nous sommes là aussi pour les papas (qui sont souvent mis de côté dans le schéma médical puisqu’indirectement concernés), aussi bien avant qu’après la naissance… nous passons du temps auprès des jeunes mamans, nous les aidons dans ce nouveau quotidien. 

Même plusieurs semaines après l’arrivée de bébé. Et évidemment en cas de deuils ou difficultés, nous sommes là pour épauler ces familles dans leur douleur.

Je suis persuadée que tu as entendu parlé de la pétition en France «1 femme pour 1 sage-femme». Nous en tant que doulas, on applaudit des deux mains ! Si toutes les femmes pouvaient bénéficier pendant tout leur travail et les suites de couche de la présence d’une personne formée, bienveillante et rassurante, ce serait tellement bénéfique. Eh bien nous, chère sage-femme, nous ne nous occupons que d’un seul couple à la fois. Nous avons ce « luxe » de nous concentrer sur une seule naissance. Alors c’est vrai, ce luxe n’est pas très rémunérateur mais tu vois, tout comme toi, on fait ce métier par passion.

Voilà ce que nous offrons aux familles : du temps, de l’écoute, une présence bienveillante le tout avec un bagage théorique et notre propre expérience (car nous sommes généralement déjà maman). Un peu comme une « marraine la bonne fée ». Nous donnons des coordonnés de tes collègues, de pédiatres, de consultantes en lactation, de psychologues,… et ça s’arrête là.

J’espère avoir su t’apaiser face à notre profession: nous ne voulons pas remplacer qui que ce soit, nous sommes simplement des femmes qui veillent sur d’autres femmes et leur famille. Comme ça a toujours existé dans les cultures traditionnelles. 

Maintenant que tu en as appris un peu plus sur nous, j’aimerais juste te demander une petite chose : la prochaine fois que tu entends parler d’une doula, prends la peine de lui répondre, pour apprendre à la connaître et te forger ton propre opinion. Et n’oublie pas: on ne peut pas s’entendre avec tout le monde et chacun(e) est unique !

Merci, chère sage-femme, pour ton temps et pour ta précieuse collaboration.

Céline Dawans – Marraine de grossesse, doula des familles

http://celinemarrainedegrossesse.com

Site Web | Plus de publications

La Faculté Doula est une école à taille humaine et proche de ses étudiants. Elle a été étudiée pour s'adapter à vos besoins...

Céline Dawans

Auteur(s)Céline Dawans

Contact

En savoir/lire plus? :  

 

 

Faculté Doula et Céline Dawans

Faculté Doula et Céline Dawans

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir d’autres articles sur  le Blog

Nouvel an lunaire 2021

Nouvel an lunaire 2021

L'année du BUFFLE de MÉTAL YIN débute ce vendredi 12 février 2021 et touchera sa fin le lundi 31 janvier 2022.   Quoi de neuf pour 2021 ?   Cette nouvelle année lunaire...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This